ARDI CHASSEUR D’ÉLÉPHANTS

  • ARDI CHASSEUR D’ÉLÉPHANTS
  • De Perrine Joe et Aude Brisson
  • Chez LE DIPLODOCUS

Crédits photos : SAKILI

« Ah, si seulement Ardi ouvrait plus grands les yeux, il verrait bien que les goulots des arrosoirs bougent bizarrement, que les maisons ont des oreilles, que le carrousel n’est pas qu’en bois…»

ARDI CHASSEUR D’ÉLÉPHANTS est un petit garçon qui a reçu de son grand-père cette rage contre les éléphants. Il ne se pose pas la question de savoir pourquoi il ne faut pas aimer les éléphants… Ardi aime son grand-père, il l’admire et par la même occasion il prolonge ses idées, tout simplement ou tout bêtement.

Une histoire drôle qui nous montre que les préjugés sont souvent gros comme des éléphants.

Ardi passe donc ses journées à traquer les éléphants, ce qu’il ne voit pas c’est que tous les habitants de la ville aident les éléphants à se cacher. En effet, les éléphants ont bien réussi à se faire accepter dans cette ville, ils y ont trouvé leur place et participent à la vie de la communauté. Il y a bien Violette qui le taquine et qui tente de lui ouvrir les yeux. Mais aveuglé, ARDI CHASSEUR D’ÉLÉPHANTS ne voit pas plus loin que le bout de son nez ; pourtant les éléphants sont de sympathiques voisins et concitoyens. Un jour, ce qui devait arriver arriva, Ardi se retrouve face à un éléphant… ce qui le fait détaler à vive allure. Une histoire drôle qui nous montre que les préjugés sont souvent gros comme des éléphants.

Pour vous promener sur le BLOG de SAKILI utilisez les tags en bas de page…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s