Les bienfaits de la sieste pour les enfants.

La sieste, épisode incontournable de l'enfance ! Si la sieste des enfants est bien, avouons-le, essentielle pour les parents, elle n'est pas toujours appréciée des petits... Pourtant la sieste présente de nombreux bienfaits pour l'équilibre de l'enfant. Elle varie selon les âges mais reste essentielle au même titre que l'alimentation, les soins... Enfin, sachez-le la sieste n'empêche pas de dormir la nuit elle permet même une qualité du sommeil améliorée.

Les bienfaits de la sieste pour les enfants.

LA SIESTE - De Stéphanie Demasse-Pottier et Marie Poirier - Chez L’ETAGERE DU BAS

La sieste selon l'âge.

Bien sûr pour les tout-petits on peut compter quatre, cinq ou six siestes et plus dans la journée qui correspondront le plus souvent à un somme entre deux tétés ou biberons !

A partir d'un an les deux siestes de la journée restent essentielles, une le matin et une l'après-midi qui vont bientôt se transformer en une seule sieste plus longue après le déjeuner à partir de 18 mois, cela correspondant mieux au rythme de l'enfant de cet âge. Certains enfants auront même besoin d'une troisième petite sieste en fin d'après-midi.

Vers 2 ans... C'est là que tout se gatte car c'est généralement à cet âge là que pointeront les premiers refus de faire la sieste ! Mais attention la sieste qui suit immédiatement le déjeuner reste essentielle jusqu'à 3 ans révolus. D'ailleurs en première année de maternelle, la sieste fait partie du rythme scolaire.

Plus tard à 4-5 ans elle est toujours importante mais n'étant plus proposée en tant que telle à l'école, il faudra que ce temps de repos allongé et yeux fermés soit rythmé sur le week-end et le mercredi lorsque cela est possible.

Après 6 ans il est vraiment conseillé de profiter des week-ends et des vacances scolaires pour planifier de vrais temps calmes après le déjeuner qui parfois seront naturellement propices à la lecture bien sûr mais aussi à... une petite sieste !

Les bienfaits de la sieste.

Faire une bonne sieste est aussi important que de faire une bonne nuit. En effet, le sommeil en journée est tout aussi récupérateur que celui de la nuit. Tenir le rythme d'une journée d'adulte est tout simplement impossible pour les petits, le repos en journée est essentiel pour récupérer. N'avez-vous jamais fais l'expérience de la fin de journée difficile, où l'enfant est agité et grognon... parce qu'il n'a pas fait de sieste ? Son rythme est tout simplement déréglé. Les enfants ont besoin de repères, d'habitudes, de rituels. La sieste fait partie du rythme de la journée et doit être totalement intégrée comme un incontournable.

Le sommeil permet d'assimiler les connaissances, il favorise la croissance, et permet de repartir pour un tour reposé et donc en étant plus performant ! Parfois, la sieste est d'autant plus réparatrice que l'enfant se couche sereinement car pour un temps court et sécurisant, qui ne sera pas dans le noir et où la vie continue autour de lui, il se sent moins seul et isolé que la nuit. Bref, le repos en journée permet de se coucher le soir avec un corps moins fatigué, avec moins de tension et la nuit n'en sera que meilleure.

Les bienfaits de la sieste pour les enfants

La sieste réussie.

Comme nous venons de le voir si certains enfants se couchent volontiers pour la sieste, d'autres sont très réticents... Attention, la sieste n'est ni une punition, ni un chantage ! C'est souvent à l'âge de l'affirmation et du refus catégorique, vers 2 ans que l'enfant ne veut plus faire la sieste au même titre qu'il ne voudra plus qu'on l'attache dans la poussette, qu'il ne voudra pas manger tel ou tel aliment ou qu'il voudra absolument préparer son biberon seul ou couper sa viande avec un vrai couteau... Bref, son refus de sieste n'est rien de plus qu'une manière de plus de s'affirmer et de s'opposer à ses parents... d'ailleurs bien souvent la sieste n'est pas un problème avec la nounou alors que c'est compliqué avec les parents.

Pour que la sieste vienne d'elle même il faut la proposer à l'enfant aux premiers signes de fatigue c'est-à-dire souvent dans la demie-heure qui suit la fin déjeuner.

Il est vivement conseiller d'éviter le noir complet qui nuit à la perception temporelle. Ainsi, la pénombre permet de différencier ce temps de repos de celui de la nuit noire mais aussi du grand jour où l'on a le droit de jouer.

Les rituels pour la sieste doivent être plus rapides que ceux du soir, un changement de couche ou passer aux toilettes et un câlin devraient suffire sinon on risque de louper le coche...

La vie de la maison ne doit pas s'arrêter le temps de la sieste, au contraire, les petits bruits d'une maison qui vie sont rassurants et prouve à l'enfant que vous n'êtes pas loin... Bien sur vous ne faites pas de la perceuse mais vous pouvez marcher normalement et écouter de la musique normalement. Ce sont les bruits de la maison qui permettront à l'enfant de se réveiller après une heure ou deux lorsque le sommeil redevient plus léger.

N'oublier pas de préciser que bien dormir permet de bien grandir tout comme bien manger.

Enfin, une chambre rangée permet d'éviter les tentations.

Vous l'aurez compris la sieste de l'enfant est bénéfique pour lui-même et indirectement pour ses parents ! Ceux-ci doivent rester vigilants au rythme de l'enfant et à ce temps de repos qui est indispensable. Les jeunes parents devraient profiter de la sieste des enfants pour s'accorder eux-même une sieste rapide et dont ils verraient le soir même les effets bénéfiques pour toute la famille...

  • Partager ce contenu

N’hésitez plus et recevez ou offrez les sacs de lecture SAKILI !

Chaque sac à découvrir tous les 2 mois est au juste prix de 49,90€


Les abonnements Les cartes cadeaux

Suivez-nous sur les réseaux sociaux.
Participez, likez, commentez et partagez à volonté !

Quelques nouvelles occasionnelles ? Inscrivez-vous à notre newsletter